Rechercher

A2, B1, C2 ? Comprendre VRAIMENT mon niveau de langue française et m’évaluer

Dernière mise à jour : sept. 30

Connaitre son niveau de français peut être complexe car les niveaux sont souvent classifiés à l’aide d’une sorte de code : A1, A2, B1, B2, C1, C2. Ces codes correspondent au Cadre européen commun de référence pour les langues, (CECR) l’outil européen développé pour classifier les niveaux de langue. Les tests et examens de français comme le TEF Canada, TEFAQ, TCF ou encore le DELF, DALF utilisent également ces codes et ces référentiels.


Les profs et évaluateurs du monde entier se comprennent quand ils parlent de niveau en utilisant le CECR et savent à quelles capacités de communication, type de vocabulaire et points de grammaire ils correspondent mais il n’est pas facile pour les non spécialistes de savoir de quoi on parle.


Mon objectif aujourd’hui est de vous expliquer les niveaux du CECR de la manière la plus simple possible et de vous permettre de vous évaluer seul sur cette base. Pour chaque niveau A1, A2, B1, B2, C1, C2 vous allez découvrir les mots-clés, capacités de communication, points de grammaire, thèmes de vocabulaire essentiels et temps estimés d’apprentissage.


Bien sûr, bénéficier d’une évaluation professionnelle ou passer un mock exam TEF peut vous aider à avoir une idée plus précise de vos capacités.


Et si vous voulez passer un examen dans l’objectif d’obtenir un certain niveau, inscrivez vous au cours privés ou de groupe (spécial B2 TEF) pour une préparation optimale.

A1 - Niveau découverte


Un niveau A1 comprend et utilise une langue familière et quotidienne très simple pour satisfaire des besoins concrets. Pour compléter un niveau A1, il faut étudier entre 60 et 100 heures d’apprentissage.


A une niveau A1, je suis capable de : me présenter, présenter quelqu’un, poser des questions à une personne, répondre à ce type de question. Je peux parler de mon environnement direct: mes goûts, ma famille, mes activités quotidiennes. La communication avec un natif est simple et possible si la personne parle lentement et distinctement.


Grammaire : présent, verbes communs (être, avoir, aller, manger, aprler, faire, sortir, pouvoir, devoir, travailler), articles définis (le, la, les) et indéfinis (un, une, des) , phrases négatives, quantités (un peu, beaucoup ..), articulateur simples (et, ou, alors, mais).


Vocabulaire : Salutations et politesse, moi et mes proches, activités familières (travail, loisirs, routine), les lieux (pays, ville, habitants).


Mots-clés : phrases très simples, parler de soi

A.2 Niveau élémentaire


Un niveau A2 comprend et utilise des phrases et expressions liées à ses priorités immédiates (informations personnelles et familiales, achats, environnement proche, travail). Il peut communiquer lors de tâches simples et habituelles en utilisant des informations simples et directes. La communication avec un natif est possible sur des sujets familiers et prévisibles à condition qu’ils soient face à face et que le natif l’aide. Pour avoir un niveau A2, il faut étudier au total entre 160 et 200 heures.


Après un cours au niveau A2, je suis capable de : décrire mon environnement (gens, lieu, travail, études…), décrire mes occupations quotidiennes et habitudes présentes et passées, faire une proposition et en accepter une, échanger simplement dans un commerce, me renseigner et renseigner sur un produit ou service, échanger des idées et informations sur des sujets familiers, expliquer mes goûts, parler de mes activités quotidiennes au futur.


Grammaire: présent, passé composé, imparfait, futur proche, quantités indéfinies (du pain, des pâtes), adverbes de fréquences, lieu et temps, négations (pas, jamais, plus, rien), articles possessifs, verbes pronominaux.


Vocabulaire : loisirs, sorties, sports, études et travail, magasiner, nourriture, météo, famille et relations.


Mots-clés : échanges simples, directs et courants d’informations, passé-présent-futur

B1.Niveau Intermédiaire


Un niveau B1 peut comprendre les points essentiels quand une langue claire et standard est utilisée et lorsque des sujets familiers sont abordés (travail, école, loisirs.) Il se débrouille dans la majorité des situations rencontrées lors d’un voyage dans un pays francophone. Son discours est simple et cohérent, il peut parler de sujets familiers et de ses intérêts sans préparation avec un natif et sait exposer des faits. Il sait utiliser tous les temps du passé et du futur ainsi que les phrases simples et complexes. Pour avoir un niveau B1 il faut étudier au total entre 350 et 400 heures.


A la fin d’un niveau B1, je peux : raconter un événement, une expérience et un rêve, parler de mes buts et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée, raconter des anecdotes, parler d’un tiers, demander des précisions, expliquer une difficulté, donner mon opinion de manière simple, décrire comment faire quelque chose, donner des informations sur des questions habituelles.


Grammaire : articulation des 3 passés (passé composé-imparfait-plus que parfait), les 3 futurs (présent-futur proche-futur simple), pronoms relatifs (qui, que, où), pronoms personnels directs (me, te, le, la, les..) et indirects (lui, leur, en, y), condition si + présent, forme passive, comparatifs, articulateurs intermédiaires (ainsi car, pourtant..)


Vocabulaire : vie sociale et culturelle, technologies, corps et santé, vie professionnelle et éducative, consommation, nature.


Mots-clés: langue claire et standard, se débrouiller, début d’autonomie



B2. Niveau intermédiaire avancé (ou Indépendant)


Un niveau B2 s’exprime de manière claire et détaillée sur une vaste gamme de sujets incluant des domaines techniques de sa spécialité. Il peut donner son avis sur un sujet d’actualité et argumenter de manière détaillée son opinion. Le B2 comprend l’essentiel d’un texte complexe traitant de sujets concrets et abstraits incluant une discussion technique dans ses domaines de spécialité. Sa conversation avec un natif ne comporte pas de tensions, il sait s’adapter et adopte un degré de spontanéité et d’aisance certain. Pour avoir un niveau B2 il faut étudier entre 600 et 700 heures d’apprentissage.


A la fin d’un niveau B2 , je peux : faire des descriptions claires et détaillée, exprimer mon point de vue de manière claire, justifiée et appropriée, développer une argumentation et ses explications, faire des hypothèses et probabilités, insister et mettre en relief, rapporter les paroles de quelqu’un et reformuler, donner des instructions et conseiller, exprimer des conditions.


Grammaire : conditionnel, subjonctif VS indicatif, pronoms relatifs complexes (duquel, auquel, lequel), double pronoms (il me le donne), 3 hypothèses, concordance des temps, discours rapporté, nombreux articulateurs de cause, conséquence, but, opposition concession.


Vocabulaire : actualités, consommation, culture, environnement professionnel et spécialité, histoire, sociologie, technologies.


Mots-clés: adaptation, opinion et argumentation, spontanéité,

C1. Niveau autonome


Un niveau C1 s’exprime de manière souple et efficace dans ses relations personnelles et professionnelles. Il parle spontanément et couramment sans trop apparemment chercher ses mots Il sait exprimer ses opinions avec précision, peut présenter des descriptions claires et détaillées sur des sujets complexes en développant certains points. Il adapte son style à son destinataire et peut comprendre divers types de textes longs incluant des rapports techniques. Pour avoir un niveau C1, il faut entre 850 et 1000 heures d’apprentissage.


La grammaire française est acquise mais des petites erreurs persistent, les difficultés sont évités. Le vocabulaire se spécialise vers des domaines d'intérêt et de spécialité, le niveau C1 a la capacité de parler de notions abstraites et complexes.


Mots-clés : autonome, souple, efficace, large gamme

C2. Niveau maitrise


Un niveau C2 communique de manière efficace dans tous les contextes incluant les situations complexes et peu familières. Il s’exprime avec aisance et de manière semblable à un locuteur natif même s’il existe toujours une possibilité d’amélioration. Un locuteur niveau C2 est capable de faire des présentations techniques, d’argumenter, de négocier et de répondre à des questions complexes de manière cohérente et très structurée. Il connait les nuances et implicites de la langue et peut naviguer entre différents registres de langue selon le contexte de communication. Le C2 est capable de rédiger un texte complexe avec cohérence et cohésion. Le volume horaire d’un niveau C2 ne peut pas être estimé.


Mots-clés : autonomie complète, toutes situations de communication, idiomatismes



Grâce à ces informations, vous pouvez maintenant estimer votre niveau en français. Ce n’est pas une science exacte mais cela devrait vous aider à avoir une meilleure idée.


Bien sûr comme dans beaucoup de domaines, bénéficier d’une évaluation professionnelle ou passer un mock exam TEF peut vous aider à avoir une idée plus précise de vos capacités.


Et si vous voulez passer un examen dans l’objectif d’obtenir un certain niveau, inscrivez vous au cours privés ou de groupe (spécial B2 TEF) pour une préparation optimale.


A bientôt!


Anaïs







50 vues0 commentaire